Charity « has been »ness

La guirlande de Noël de « Kitsch et Net »  est évidemmet constituée de chanteurs kitsch… Plus qu’une guirlande, c’est même une ribambelle d’interprêtes tombés dans l’oubli, qui ont volé au secours de l’Asie en 1987 !

La chanson s’appelle donc Dernier matin d’Asie, par un collectif nommé Sampan, qui regroupe une série impressionnante de « secondes baguettes » égrénée par l’équipe de Kitsch et Net (Eric Morena, Thierry Pastor, Julie Pietri, Raft, les Ablettes, et…Philippe Russo, auteur de la chanson, et dont le seul tube fut Magie Noire), entourant les rares vedettes que furent Jane Birkin, Marisa Berenson, Gérard Blanc ou Jean-Jacques Goldman. Ce dernier, généreux mais redoutant sans doute le flop, s’est juste contenté d’effectuer un solo de guitare :

[audio:http://dl.dropbox.com/u/19255952/KitschetNet/Derniers%20chanteurs%20d%27Asie.mp3 ]

Ainsi se cloturait péniblement une décennie de chansons « charity business » à la française, aux causes très nobles, mais pas toujours très inspirées…

Peu de ces chanteurs ont pu rentrer à quai, les autres continuent à errer au large de l’oubli collectif… pensez à eux !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.