Articles

, ,

10 ans après, hommage kitsch à Supernana…

Grand moment radiophonique en vue dans notre prochaine émission ! Dix ans après son départ pour le paradis des ondes, nous rendrons en effet hommage à Supernana, l’une des animatrices les plus inoubulables des  animatrice FM radio libres…

Avec des surprises musicales et sonores et la présence exceptionnelle de ses plus fidèles complices : Laurent Petitguillaume et Son Altesse Sérénissime le Prince de Haynin… Grâce à nos invités, vous en saurez davantage encore sur l’animatrice, productrice, découvreuse de talents mais aussi…chanteuse que nous avons tant aimée ; comme ici lorsqu’elle reprenait le « Jeu de quilles » de Zizi Jeanmaire à la fin de la mythique « Classe » de Fabrice

Nons nous plongerons, à travers quelques morceaux et grâce à l’aide précieuse du site de fans show-supernana.com, dans l’univers musical plein d’audace et de liberté que Supernana programmait au fil des années sur Carbone 14, FG, Aligre FM, Ici et Maintenant, Skyrock, Netradio, Fréquence 3 et…Fun TV !

Car oui, « Sup' » est également entreé dans l’aquarium, que ce soit le grand avec le film de Carbone 14 ou avec Romain Goupil, mais aussi le petit ! De Patrick Sébastien à Nagui en passant par Jean-Luc Delarue, nombreux furent les animateurs qui aimaient l’avoir sur leur plateau… Notre rubrique VidéoKITSCH reviendra sur « C’est mon choix« , produite par ce dernier et présentée pare Evelyne Thomas, dans laquelle et fit des apparitions remarquées…par exemple dans celle ci-dessous, que nous vous proposons en intégralité !

Bref : nous nous changerons toutes et tous en « hippocampes bleus » et on ne fera surtout pas « beurk » toute cette semaine dans Kitsch et Net !

,

OM Shanti Gérard !

Quelques jours après la fausse « fin du monde » prédite par David Meade, Gérard Palaprat est parti rejoindre son « Jumeau aux yeux vairons » David Bowie au paradis des artistes. Il avait d’ailleurs repris de façon particulièrement originale son « Space Oddity« , devenu « Un homme a disparui dans le ciel » sur des paroles de Boris Bergman

Inoubliable « Woof » dans la version française de la comédie musicale « Hair« , l’interprète de « Pour la fin du monde » en direct dans notre émission fin 2012 à l’occasion d’une autre apocalypse ratée : celle des Mayas. Avant de lui rendre hommage lors de notre prochaine émission, nous vous proposons de (re)entendre cette interview.

« Le corps disparait mais l’esprit subsiste quelque part », nous a-t-il dit à la fin. Alors où que vous soyiez, et comme vous le disiez souvent, « OM Shanti » Gérard, et « faites nous un signe » de temps en temps !

Ca farte et ça kitsche…avec Frédéric Chezal !

Que ce soit sur mer ou en forêt, Frédéric surfe...parmi les elfes !

alors que Brice de Nice a de nouveau envahi les salles de cinéma, nous recevons le plus « surfeur » des chanteurs : Frédéric Chezal, quelques jours avant son show au Magique du 17 novembre ! En attendant la sortie de son nouvel album, il nous offrira également en avant premièrez un extrait de ce futur opus en live !

Dans notre rubrique VidéoKITSCH, nous ferons également un clin d’oeil au personnage de surfeur incarné par Jean Dujardin en compagnie de notre nouvelle animatrice Céline, en nous plongeant dans l’origine des « Surf movies » ! A travers une série mythique : « Gilligan’s Island« , ou « Les joyeux naufragés » en français ! Des Robinsons qui ont traversé les décénnies, et qui ont même fait l’objet de plusieurs films, dopnt un avec les « Harlem Globe trotters » ! Histoire de vous mettre dans l’ambiance, en voici un épisode ci-dessous…

Et bien sûr, quelques jours après notrze grande soirée concert à l’occasion de notre 200ème émission, nous rendrons également l’hommage qu’il mérite à l’un de nos premiers invités : Bernard Constant. Epoux d’Atsuko, père de Benjamin de de tires mythiques comme « Danse et ferme ta gueule« , il était également un homme-orchestre exceptionnel, comme le prouve la vidéo récente ci-dessous :

Nos nous « éclaterons » quand même comme il aimait nous le conseiller à tous, mais nous pnsersons quand même très fiot à lui toute cette semaine dans Kitsch et Net !

Sayonara Mr Constant !

Hommage à Bernard Constant

Hommage à notre ami Bernard Constant

A peine avions-nous célébré notre 200ème émission que nous avons appris avec une grande tristesse la disparition de l’un de nos premiers invités : Bernard Constant.

A l’origine de plusieurs titres « fondateurs » de Kitsch et Net, c’était surtout un auteur-compositeur-interprète de très grand talent, malheureusement oublié par ses pairs. Et aussi un multi-instrumentiste incroyable, comme vous avez pu le voir sur sa chaîne Youtube…ou près de chez vous.

Mais c’est en découvrant il y a bien longtemps le vynile de « My sweet butterfly » que nous avons véritablement eu un coup de coeur… et un « coup de kitsch » pour lui, particulièrement grâce à sa face B : « Mes copains les escargots »… Que nous vous laissons savourer de nouveau.

Après que nous ayons retrouvé sa trace (sans mauvais jeu de mots), il accepta donc au printemps 2012 (le 26 avril au téléphone puis le 3 mai avec nous en studio) d’être l’un des premiers invités de notre émission… Et sans doute l’un des plus marquants aussi.

Sous sa carrure imposante et élégante se cachait un homme sensible et généreux, soucieux de mettre en avant les autres avant lui-même, passionné de musique sous toutes ses formes, et bien évidemment dôté d’un humour incisif et ravageur… Et qui se faisait une joie de revenir nous voir losque sa comédie musicale « Overdose 69 » serait enfin montée, en compagnie de ses interprètes.

Nous rendrons évidemment hommage à Bernard Constant sur notre site et dans nos prochaines émissions. Et promis Bernard on va continuer à s’éclater mais on va aussi te désobéir, car nous n’allons pas nous empêcher de penser… à toi !

R.I.P.

[audio:https://dl.dropboxusercontent.com/u/9166709/Jingle%20-%20Bernard%20Constant.mp3]