Les Escrocs, Eric Toulis et Kitsch et Net vous souhaitent une très bonne année 2015 !

Pour sa toute première émission de 2015, toutes les animatrices et tous les animateurs de Kitsch et Net vous prouveront qu’ils sont restés frais comme des gardons et fraîches comme la rosée du matin malgré les excès des fêtes !

Nous nous mettrons en effet à nu en compagnie de notre invité : le chanteur des Escrocs (au centre sur la photo) Eric Toulis, qui mène désormais une brillante carrière solo ! Il nous parlera de la compil’ des chansons les plus folles de son groupe mythique ainsi que de ses prochaines dates de concert : notamment les 16 et 17 janvier à Salbris (41) et le 31 à Bourg-la-Reine (92) !

Et nous continuerons à nous dévêtir avec une séquence « strip-tease » qui promet : « Hot stuff » de Donna Summer (liée à tout jamais au film « The Full Monty« ) et bien sûr « You can leave your hat on » interprété par Joe Cocker qui nous a quitté durant les vacances ! Qui n’a jamais imité, seul(e), à deux ou à plusieurs, cette scène culte de « 9 semaines et demi« , avec Mickey Rourke et bien sûr Kim Basinger ?

Nous vérifierons enfin, dans notre rubrique VidéoKITSCH, si vos neurones ne sont pas toutes parties durant vos réveillons de Noël et du Nouvel An, avec le rendez-vous incontournable e FR3 dans les années 70 et 80 : Les jeux de 20h, avec Jean-Pierre Descombes, des quantités d’artistes Kitsch et net (Patrick Topaloff, Sim, Micheline Dax ou encore…Mylène Farmer y sont passés !), et l’inoubliable arbitre Maître Capello, toujours prêt à mettre 100 francs dans le Nourain !

Et si l’on ajoute en guise de galettes des petits hommage aux Charlots et aux Musclés (qui viennent de perdre Framboisier), c’est donc un menu de rois que nous vous proposons toute cette semaine dans Kitsch et Net !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.