Hommage à Bernard Constant

Hommage à notre ami Bernard Constant

A peine avions-nous célébré notre 200ème émission que nous avons appris avec une grande tristesse la disparition de l’un de nos premiers invités : Bernard Constant.

A l’origine de plusieurs titres « fondateurs » de Kitsch et Net, c’était surtout un auteur-compositeur-interprète de très grand talent, malheureusement oublié par ses pairs. Et aussi un multi-instrumentiste incroyable, comme vous avez pu le voir sur sa chaîne Youtube…ou près de chez vous.

Mais c’est en découvrant il y a bien longtemps le vynile de « My sweet butterfly » que nous avons véritablement eu un coup de coeur… et un « coup de kitsch » pour lui, particulièrement grâce à sa face B : « Mes copains les escargots »… Que nous vous laissons savourer de nouveau.

Après que nous ayons retrouvé sa trace (sans mauvais jeu de mots), il accepta donc au printemps 2012 (le 26 avril au téléphone puis le 3 mai avec nous en studio) d’être l’un des premiers invités de notre émission… Et sans doute l’un des plus marquants aussi.

Sous sa carrure imposante et élégante se cachait un homme sensible et généreux, soucieux de mettre en avant les autres avant lui-même, passionné de musique sous toutes ses formes, et bien évidemment dôté d’un humour incisif et ravageur… Et qui se faisait une joie de revenir nous voir losque sa comédie musicale « Overdose 69 » serait enfin montée, en compagnie de ses interprètes.

Nous rendrons évidemment hommage à Bernard Constant sur notre site et dans nos prochaines émissions. Et promis Bernard on va continuer à s’éclater mais on va aussi te désobéir, car nous n’allons pas nous empêcher de penser… à toi !

R.I.P.

[audio:https://dl.dropboxusercontent.com/u/9166709/Jingle%20-%20Bernard%20Constant.mp3]
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.